16/10/2006

Parfois un peu de mal

larme au bord des cils

Sous le vent et le ciel de traîne
Se mélangent colère et violence,
Aussi loin que je me souvienne,
Je vois des joies et des souffrances,
L'envie d'échapper à tous mes silences,
De ne pas rester sans une autre espérance.
fatiguée

Jamais non jamais je ne me laisse faire,
Je livre mes combats,
Jamais je ne reste à terre,
Au quotidien quand je me bats,
Moi, j'ai mes peines et j'ai ma foi.
caliméro

C'est en vain que les maux reviennent
Je suis le chemin d'où renaît la chance,
Maintenant entre terre et mienne,
Entre les distances c'est là que j'avance,
L'envie de donner sans une récompense,
L'envie de crier pour une autre sentence.

fatigue

Jamais non jamais je ne me laisse faire,
Je livre mes combats,
Jamais je ne reste à terre,
Au quotidien quand je me bats,
Moi, j'ai mes peines et j'ai ma foi.
volontaire

Jamais même en prières,
Je n'attends rien et je suis là,
J'oublie mes peines mais pas ma foi.

Tina Arena

paillettes aux yeux

09:35 Écrit par La p'tite dans Mon journal | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

... Que de souffrance à travers ce post clonette ...
Tomber peut-être
Se relever, toujours !

Doux baisers ... je suis là ...

Écrit par : Sarah | 16/10/2006

Coucou toi ! gardes bien ta foi elle aide beaucoup.
Comme je suis ravie d’être nouveau parmi vous et merci pour vos messages aussi nombreux.
Je passe te voir pour te dire bonne semaine car demain infiltration j’espère qu’après « OUF »
« Bienvenue Romain » chez moi et un « grand merci » de la part de mon « Cédric »
Sur son blog.

http://www.en2006.com/r.php?i=cedricangel

Bisous généreux tendresse pour toi !
COCO !


Écrit par : COCO ! | 16/10/2006

Les commentaires sont fermés.