23/08/2006

Vive la vie !

Je partage ici mon "coup de pied au cul" de la vie avec une autre "p'tite" de la vie, née "p'tite" aussi.

En espérant lui montrer qu'il est bon de ne pas se laisser aller et qu'il faut se battre sans relâche pour vivre bien et réussir son épanouissement personnel.

Parce qu'il faut pouvoir se retourner et être fier de ce qu'on voit.

 Vous savez, on dit souvent "ho ça c'est ma chanson !"

Et bien celle-là, c'est vraiment MA chanson. Elle m'a "sauvée" pas mal de fois, quand je n'avais plus d'énergie, pour rien...c'est mon gentil "coup de pied au cul" ! Elle me réveille l'esprit et remet mon corps sur position "on" !

Alors si je peux partager la force de ses paroles avec d'autres encore, pourquoi pas...

 Parce que, parfois, on n'a plus le choix : se relever ou rester parterre ! Cette chanson ne me laisse pas le choix et c'est tant mieux !

C'est ma remise en place des choses. Mon rappel à l'ordre.

Mon rappel que la force de vivre, il n'y a que moi qui l'ai et personne d'autre. Mon rappel que personne ne va vivre ma vie à ma place ; alors autant la faire la plus belle possible.

 Parce que la magie, ça n'existe pas et qu'une fois qu'on accepte qui on est, tel que l'on est, la vie est bien plus belle en se la construisant pour soi et sur base de son propre respect avant tout autre !

 

 A lire intelligemment et précieusement...chaque mot m'est précieux.

 

 

 

 Il faudra que tu sois douce
Et solitaire aussi
Il te faudra gagner pouce à pouce
Les oublis de la vie

Oh, tu seras jamais la reine du bal
Vers qui se tournent les yeux éblouis
Pour que tu sois belle, il faudra que tu le deviennes
Puisque tu n'es pas née jolie

 

Il faudra que tu apprennes
A perdre, à encaisser
Tout ce que le sort ne t'a pas donné
Tu le prendras toi-même

Oh, rien ne sera jamais facile
Il y aura des moments maudits
Oui, mais chaque victoire ne sera que la tienne
Et toi seule en sauras le prix

C'est ta chance, le cadeau de ta naissance
Y a tant d'envies, tant de rêves

Qui naissent d'une vraie souffrance
Qui te lance et te soutient
C'est ta chance, ton appétit, ton essence
La blessure où tu viendras puiser la force et l'impertinence
Qui t'avance un peu plus loin

Toi, t'es pas très catholique
Et t'as une drôle de peau
Chez toi, les fées soi-disant magiques
Ont loupé ton berceau

Oh, tu seras sûrement jamais notaire
Pas de privilège hérité
Et si t'as pas les papiers pour être fonctionnaire
Tout seul, apprends à fonctionner

C'est ta chance, ta force, ta dissonance
Faudra remplacer tous les "pas de chance"

par de l'intelligence
C'est ta chance, pas le choix
C'est ta chance, ta source, ta dissidence
Toujours prouver deux fois plus

Que les autres assoupis d'évidence
Ta puissance naîtra là

C'est ta chance, le cadeau de ta naissance
 Y a tant d'envies, tant de rêves

Qui naissent d'une vraie souffrance
Qui te lance et te soutient
C'est ta chance, ton appétit, ton essence
La blessure où tu viendras puiser la force et l'impertinence
Qui t'avance un peu plus loin

 C'est ta chance

Ta chance

JJG

21:41 Écrit par La p'tite dans Entre vous et moi | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

M.A.G.N.I.F.I.Q.U.E. ! leçon de vie c'est superbement écrit j'adore.
Ma tendinite ne va pas beaucoup mieux mais je ne lâcherai pas l’ordi je vous aime trop.
Je souhaite donc une agréable journée pour ce jeudi ensoleillé.
Pardon pour le copié-collé mais vous aurez toujours votre petit mot perso.
Un compliment à tous mes amis chez moi et des ailes d’anges pour mon « Cédric » sur son blog.

Plein de bisous à toi
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be


Écrit par : COCO ! | 23/08/2006

bonsoir pitchounette que dire !! te faire encore des éloges ?? ben OUI !! tu es jeune, tu as ta vie devant toi, et tu as déjà compris pas mal de chose, et je te l'ai déjà dit au début, tu as une intelligence et un respect de la vie qui t'honore, surement due à l'éducation que tu as reçu !! alors, ma petite pitchounette, aide ceux et celle qui n'ont pas encore compris, ceux et celles qui en ont besoin, tu en es capable !! tu le dis déjà à la fin de la première partie du post : " à lire intelligement et précieusement " , comme quoi tu as bien cette idéalogie du respect d'autrui ! tu as appris à te respecter, tu as acceptée d'etre celle que tu es , tu as la chance, celle d'avoir un mari et un bébé magnifique, que tu aime, et qu'ils t'aiment !! profites de ta vie, tu es adorable !! ............................
bisousssssssssssssss pitchounette, une bise a ton tit homme , et un au grand :-)
passe une belle soirée, une belle journée de jeudi ;
a bientot; luther

Écrit par : luther | 24/08/2006

coucou très jolie chanson de goldmann...et d'en l'ensemble,ses textes sont tout aussi géniaux...J'aime bien JJG.mais également sardou Hallyday et bien d'autres encore...
bisous à toi

Écrit par : lapin | 24/08/2006

Je n'ai aucun doute que cette autre P'tite saura décoder ton message. Sois en sûre.
Je suis convaincue qu' elle a beaucoup de chance de t'avoir, et qu'elle le sait.
Tu es un cadeau du ciel.
Bisous ma Belle

Écrit par : Love love | 24/08/2006

Un autre chanson..... que la vie me soit belle
que la vie me soit douce
qu'elle me soit infidèle
qu'elle me joue du blues

je joue, je joue, je joue encore

Même si t'es pas là
si je perd mon sang-froid
avec toutes mes peines
j'allume un feu de joie

je joue, je joue, je joue encore

je joue encore de plus en plus fort
je joue toujours les mêmes accords
ça me fait du bien
c'est comme si quelqu'un venait me donner la main

vous pouvez m'adorer, m'oublier, me jeter
me trahir, me haïr, je peux tout encaisser

je joue, je joue, je joue encore

tu peux rouler ta caisse ou casser ma bagnole
je peux arrêter de fumer, arrêter l'alcool
la solitude c'est rien une guitare à la main
un accord qui sonne, bien, elle s'en va comme elle vient

le système, les infos
les journaux, la radio
le dollar, les barbares
quand c'est trop, vraiment trop

je joue, je joue, je joue encore

de plus en plus fort...... (Pierre Rapsat).

merci d'être passé chez moi. C'est positif chez toi et c'est chouette. Moi aussi je repasserai

Écrit par : Mitch | 25/08/2006

Les commentaires sont fermés.